Quarantaine

De retour de bourse ou lors d'un nouvel achat, on veut souvent intégrer rapidement les nouveaux animaux à notre cheptel. Cependant, pour éviter de graves désagréments voir des catastrophes, il est nécessaire de procéder à une période de quarantaine plus ou moins longue.
  Mise en Quarantaine.

La quarantaine est la mise en isolement complet, sans aucun contact avec un autre animal dans un milieu « stérile » : terrarium en verre sans décor et abreuvoir en verre transparent ou blanc de façon à voir les développements des germes ou des parasites (tâches, troubles).

Le premier jour permet la réhydratation. L'animal reçoit un bain d'eau tiède afin de permettre l'évacuation des matières fécales.

Pendant la quarantaine, le terrarium est tenu régulièrement propre : les déjections sont enlevées de suite et un nettoyage complet à la Javel est effectué toutes les semaines.

Le reptile est manipulé avec des gants à usage unique, les crochets de manipulation et les matériels divers seront nettoyés aux produits fongicides et bactéricides.

Nous procédons nous-mêmes et de façon systématique à une étude microscopique des défécations ou coproscopie.

Nous procéderons à deux types d'observations :

  • Positives : vérification de la peau

- Absence de pustule

- Absence d'ulcère

- Absence d'écaille décollée

- Absence de blessure

- Absence d'ectoparasites (tiques, …) - Faire attention aux écailles ventrales et oculaires

- Comportement normal, pas de « saccade »

- Réaction de vitalité (avance lorsque l’on touche le bout de la queue)

- Réflexe pupillaire correct

- Tire la langue

- Aspect des excréments (compacts, couleur « normale », pas de diarrhée, pas de reste de proie)

 

  • Négatives

- Adynamie

- Contorsion anormale

- Pas de langue sortie

- Amaigrissement

- Salive sur le bord des lèvres

- Refus de nourriture

 

Si un point négatif est constaté, la quarantaine est repoussée de plusieurs jours.

A la fin des quarante jours, si des observations négatives sont notées, un vétérinaire sera alors consulté en vue d'examens complémentaires (coproculture, bactériologie, …).