Fiches d'élevage
Corallus hortulanus

Nom vernaculaire Famille Genre Espèces
Boa de Cook ou Boa des jardins Boïdés Corallus hortulanus
 
Régime Reproduction Temp. moyenne Chute nocturne Hygromètrie
Rongeurs, Oiseaux Ovovivipare 28°C 5°C 70-80%
Le plus beau boa arboricole par les robes et les variations de coloris.

Description et biologie

On distinguera deux sous-espèces de Corallus hotulanus, soit C. h. hortulanus et C. h. cooki. On les différencie parle nombre d'écailles au milieu du corps, soit plus de 50 chez C. h. hortulanus que l'on rencontre dans la partie sud de l'aire de répartition et moins de 50 chez C. h. cooki qui est, lui, présent à l'extrême nord de l'aire de répartition de l'espèce, îles et portion de l'Amérique centrale comprises. Ce serpent est de type arboricole. Il est certainement le plus connu et le plus répandu des Boas arboricoles. C'est sûrement aussi le serpent du monde offrant le plus de variations au niveau de ses couleurs et patrons. La tête est très détachée du cou. Les dents sont longues et acérées alors que les yeux sont gros et donnent l'impression d'être exorbités. Le corps, de section ovale, se termine par une queue préhensile bien utile au serpent pour s'ancrer aux branches.

 

Répartition et biotope

Moitié nord de L'Amérique de Sud sans dépasser l'ouest de la cordillère des Andes. Iles au nord du Venezuela jusqu'à St Vincent. Costa Rica et Panama. Biotope très varié : zones arbustives prés et au-dessus des rivages, zones cultivées, dans les arbres de 2 à 25 m de hauteur.

 

Terrarium et maintenance

Le terrarium sera de type arboricole, de 80x150x80 cm. Il sera chauffé à 25/28°c par des tapis chauffants reliées à des thermostats, sous lesquels les serpents pourront venir se réchauffer. Des branches adaptées à la taille des serpents seront fermement fixées. Une végétation artificielle pourra être placée en hauteur afin que les serpents puissent se cacher. A défaut, il faudra installer un ou plusieurs abris. Un grand bac d'eau maintenue propre permettra d'obtenir un degré hygrométrique élevé (70 à 80 %), nécessaire à la bonne mue des serpents.

Ce boa, sans difficultés particulières, se nourrira de rongeurs fraîchement tués ou décongelés. Il est réputé pour avoir un sale caractère, bien que les spécimens nés en captivité tendent à s'adoucir.

 

Reproduction

Ce serpent ne pose pas de problème pour se reproduire en captivité. La femelle ovovivipare met bas des petits aux couleurs variées qui sont une réplique parfaite des adultes.

Corallus hortulanus - Indisponible pour le moment.