Fiches d'élevage
Heterodon nasicus

Nom vernaculaire Famille Genre Espèces
Serpent à groin Colubridés Heterodon nasicus
 
Régime Reproduction Temp. moyenne Chute nocturne Hygromètrie
Amphibiens, Poissons, Rongeurs Ovipare 28°C 7°C 50%
Avec leur taille réduite et leur activité diurne intense c'est un véritable plaisir à regarder.

Description et biologie

Ce colubridé est facilement reconnaissable à sa tête très caractéristique. Elle comporte en effet une écaille relevée lui donnant un museau retroussé qui ressemble irrésistiblement à un groin. Il a un corps extrêmement massif. La couleur de fond est beige, avec des dessins foncés sur la tête, le dos et les flancs. Les écailles sont carénées comme celles des Crotallus ssp. Ce serpent chasse surtout la nuit et a une tendance marquée à la spécialisation alimentaire, tout au moins dans la nature, puisqu'il se nourrit de crapauds. Certains spécimens que nous détenons possèdent des dessins foncés de couleur brique ou olivâtre. Ces animaux possèdent un dimorphisme sexuel nettement visible. Les mâles ont une longueur cloaque - extrémité de la queue très grande alors qu'elle très réduite chez les femelles.

Lorsqu'il se sent agressé l'animal à tendance à s'aplatir au sol à gonfler ses joues et à souffler. Les juvéniles positionnent également le bout de leur queue en arrondie sur le sommet de leur tête.

 

Répartition et biotope

Moitié sud des Etats-Unis et nord du Mexique. Biotopes assez variés, des prairies herbeuses aux zones sub-désertiques, avec souvent un sol sablonneux assez dur.

 

Terrarium et maintenance

Un terrarium de 60 x 40 x 50 cm suffira largement pour loger un couple d’adulte. Comme substrat, on pourra utiliser des éclats de bois. Les cachettes sont évidemment indispensables, tout comme le chauffage, assuré par un câble ou un tapis chauffant et permettant d'atteindre les valeurs précitées. Le bac d'eau, utilisé pour l'abreuvement et lors des mues, est nécessaire. Ces serpents ont un comportement très actif en journée lorsqu'ils sont en captivité. Il faut de plus, faire très attention lors des séances de nourrissage car il n'est pas rare lors de l'ouverture du terrarium de voir les animaux se précipiter vers l'extérieur et se jeter sur tout se qui bouge (un doigt ou un congénère par exemple).

 

Reproduction

C'est une espèce encore peu présente dans les élevages. Après un repos hivernal de deux mois à 10-12°C, les accouplements ont lieu, suivis par des pontes d'une dizaine d'oeufs qui éclosent en 50 jours environ. Les jeunes ne sont pas toujours faciles à démarrer. Les techniques des proies vivantes, de l'imprégnation, du semi gavage ou du gavage sont parfois nécessaires. Les jeunes mâles sont beaucoup plus difficiles que leurs petites soeurs.

Heterodon nasicus - Indisponible pour le moment.
Heterodon nasicus albinos - Indisponible pour le moment.